Bienvenue !

Notre site propose des informations générales sur les énergies.

Développer le recours aux sources d’énergie renouvelable, de manière à les substituer le plus possible aux sources d’énergie fossile, est un impératif que nous devons mettre en œuvre pour préserver notre environnement. Mais cela tarde à se tradurie en actes. Plusieurs explications peuvent être avancées pour tenter d’élucider ce manque de réaction et d’engagement concret dans cette orientation dite écologique.

Les objectifs ambitieux de la généralisation de ces ressources « vertes » ne sont que depuis peu accompagnés d’un soutien médiatique et politique. Après les chocs pétroliers et les diverses crises liées aux énergies fossiles, quelques études ont été menées pour diminuer notre dépendance énergétique envers le pétrole. Mais la révolution énergétique tant attendue tarde à avoir lieu. On note seulement de timides aides pour la rénovation des bâtiements permettant des économies d'énergie (cf. par exemple : isolant.net, isolationacoustique.com & isolation-acoustique.fr)

En effet, beaucoup d’acteurs (scientifiques, industriels, politiques) ont, volontairement ou non, minimisés et sous-estimé la pénurie d’énergies fossiles et les problèmes environnementaux liés à leur utilisation. L'écologie est encore vue comme un simple effet de mode avec le mur végétal, la toiture végétalisée ou l'usage de matériaux écologiques dans la construction.

Aussi, l’intérêt pour les énergies dites renouvelables suit irrémédiablement le cours du prix du baril de pétrole. Même si, en apparence, la situation bouge, il reste énormément de travail à faire sur le sujet des solutions énergétiques alternatives.

Par exemple, la France s’était fixé pour objectif à l’horizon 2010 : 
d’incorporer 7 % de biocarburants dans les carburants fossiles, 
d’augmenter le recours à la biochaleur de 50 % entre 2005 et 2010, 
de produire 21 % d’électricité à partir de la biomasse ou d’autres sources tels que le solaire ou l’éolien. 
Même aujourd'hui en 2017, ces objectifs n'ont pas encore été atteints. Ils ne le seront pas sans un réel engouement et la prise de mesures concrètes et immédiates.